Veurne PDF

Jump to navigation Jump to search This is a list of cities in Flanders, the northern part of Belgium. L’hôtel de ville, le beffroi et l’église Sainte-Walburge. Le premier document attestant de l’veurne PDF de Furnes est romain et nomme l’endroit Furna. Le même nom est utilisé une seconde fois en 877 pour une possession de l’abbaye Saint-Bertin à Saint-Omer.


Författare: Christophe Petit.

Furnes est une bourgade fortifiée suite aux raids des Normands. Elle est vite placée à la tête d’un large territoire comptant jusqu’à 42 paroisses, jurant allégeance au comte de Flandre. L’économie de la cité déclina cependant après un arrêt des relations anglo-flamandes en 1270. Le 20 août 1297, Furnes fut le théâtre d’une bataille dans la lutte incessante entre les villes flamandes et le roi de France. La plupart des bâtiments de la ville datent du règne prospère des archiducs Albert et Isabelle autour des années 1600. Lors de ses réformes, Joseph II d’Autriche ferma de nombreuses institutions religieuses, mettant un terme à la procession des Pénitents, mais Léopold II d’Autriche la permit de nouveau en 1790.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. En 1971 les communes d’Avekapelle, Booitshoeke, Bulskamp, Eggewaartskapelle, Steenkerke, et de Zoutenaaie fusionnèrent avec Furnes. Ces quatre anciennes communes furent ensuite rattachées à Furnes en 1977. Furnes, ses sections et les communes voisines. Source : site web officiel de la ville de Furnes. Le graphe suivant indique la population gérée par l’administration communale de Furnes, soit la commune de Furnes avant la fusion communale puis la commune „unifiée“ par les fusions établies durant les années 1970. Article détaillé : Liste des monuments historiques de Furnes.

C’est pendant le règne des archiducs Albert et Isabelle, période de prospérité, que furent construits la plupart des monuments. La Grand-Place de Furnes comporte de nombreux bâtiments datant de la Renaissance dont la plupart sont caractérisés par l’utilisation de la brique lors de leur construction. Il existe cependant quelques contrastes entre les différents bâtiments tous vêtus de briques jaunes de la région. Georges Simenon a utilisé Furnes comme décor à l’un de ses romans : Le Bourgmestre de Furnes. En 1922, le film Les Opprimés d’Henry Roussell fut tourné à Furnes. Le groupe des pénitents dans la procession annuelle du même nom. Spahis algériens de l’Armée française à Furnes, durant la Première Guerre mondiale.

Chaque année le lundi de Pentecôte, Furnes organise un grand marché aux fleurs. Le dernier dimanche d’août a lieu un défilé international de musiques militaires. Le dernier dimanche de juillet, la confrérie de la Sodalité, fondée en 1637, organise dans la ville la procession des Pénitents, un défilé de chars où des groupes représentent la vie et la mort du Christ, suivi d’un cortège de pénitents, vêtus d’une sombre robe de bure, coiffés d’une cagoule, allant pieds nus et portant une lourde croix. La confrérie de la Sodalité participe également à un chemin de croix dans les rues tous les vendredis soir pendant le carême, tous les soirs pendant la Semaine sainte et le Jeudi saint à minuit.

Thierry Rey, judoka français y est né en 1959. Paul Delvaux, artiste du mouvement surréaliste, y passa vingt années de sa vie et en devint citoyen d’honneur. Il est mort et enterré à Furnes. Will Tura, chanteur, est né à Furnes. Willem Vermandere, chanteur, auteur-compositeur-interprète et sculpteur flamand. Rémy Porte in Le Dictionnaire de la Grande Guerre 1914-1918 sous la direction de François Cochet et Rémy Porte.

Description de la relique inestimable du Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ que l’on conserve dans la chapelle de S. Basile à Bruges, Bruges, Corneille de Moor, 1782, 36 p. Un peu d’histoire religieuse, littéraire et dramatique. Sous le ciel de Furnes, La procession des pénitents. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 24 juillet 2018 à 08:12.